English| Français

2016 Events | Évènements

jeu, janvier 28, 2016



Critical Thinkers in Religion, Law and Social Theory

 Lectures critiques sur la religion, le droit et la théorie en sciences sociales 

Speaker | conférencière: Mary Jo Neitz (Professor Emerita | Professeure émérite, University of Missouri-Columbia)
Location and time | lieu et heure: University of Ottawa, Simard Hall, Room 129, 60 University, Ottawa, Ontario, 4-5:30pm
Lecture title | titre de la conférence: Religion and Emotion:  Advancing a New Framework for Understanding Religious Cultures

Abstract | Résumé: 

Affect, feelings and emotion were central to the concerns of the founders of the sociology of religion. The organizing categories developed in this field have offered few tools for thinking about the role that emotion plays in the dynamics of religious organizations, including emergence, trajectory and internal conflict or conflict among groups, or for explaining individual practices or commitments to traditions or groups. I suggest it is time to reexamine these assumptions about emotion and religion, starting with those having to do with the separation of emotion from cognition and rationality. I propose that emotion is a significant category of analysis across religious traditions, groups and practices, although the ideal affective states and feeling rules vary enormously. I will discuss why emotion has been largely absent, and briefly survey current research on emotion. I argue that studying emotion is of considerable significance in understanding what is happens in religious gatherings, although the ideal affect, narrative structure, feeling rules and technologies of production are not the same.  Finally, I suggest other ways in which sociologists of religion would profit from looking seriously at emotion across religious settings. 

Les sentiments et les émotions ont été au cœur des préoccupations des fondateurs de la sociologie de la religion. Les catégories organisatrices élaborées dans ce domaine ont offert peu d’outils incitant la réflexion sur le rôle des émotions dans la dynamique d’organisations religieuses y compris l’émergence et la trajectoire de conflits internes ou entre groupes, ou afin d’expliquer les pratiques individuelles ou les obligations envers une tradition ou un groupe. Je suggère alors d’examiner de nouveau ces hypothèses sur les émotions et la religion, en commençant par celles liées à la séparation des émotions des connaissances et de la rationalité. Je suggère que l’émotion constitue une catégorie  importante dans l’analyse de traditions, groupes et pratiques religieuses, même si  les règlements sur les états affectifs idéaux et les sentiments varient grandement. J’examine pourquoi l’émotion est d’une importance considérable dans la compréhension de ce qui se déroule lors de rassemblements religieux, même si l’émotion idéale, la structure narrative, les règlements relatifs aux sentiments et les technologies de production ne sont pas les mêmes. Finalement, je propose d'autres façons dont les sociologues en religion bénéficieraient d’examiner sérieusement les émotions dans un contexte religieux.



Next Event

mar, février 02, 2016
Previous Event

lun, septembre 03, 2012
Events Calendar
Janvier 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
octobre 2015 février 2016
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031