English| Français

Religion et jeunes immigrants/Recherche sur les jeunes adultes au Canada



Growing Up Canadian: Muslims, Hindus, Buddhists

Dirigé par Peter Beyer et Rubina Ramji
McGill-Queen's University Press 2013

Veuillez cliquer ici pour de plus amples renseignements sur cette publication y compris une description du livre et la liste des auteurs.


 
Le projet

Objectifs du projet
Publications
Coordonnées
 


Le projet

Ce projet, qui comporte plusieurs étapes, a débuté en 2001 à partir d'une étude sur les contours de la diversité religieuse au Canada et a puisé des données parvenant du Recensement du Canada de 2001. Poursuivant les pistes proposées par cette analyse, les deux phases ultérieures de l'étude ont exploré la formation d'identités religieuses dans un contexte social canadien, chez la seconde génération de jeunes adultes ayant immigré après 1970, spécifiquement chez les jeunes âgés de 18 et 30 ans qui sont nés ou qui ont grandi au Canada. Les 550 jeunes adultes qui ont participé à cette étude avaient des identités religieuses variées (Chrétiennes, Musulmanes, Sikh, Hindoues, Bouddhistes, sans religion, athéistes, spirituelles, mais non religieuses, etc.), étaient des hommes et des femmes, des anglophones et des francophones et parvenaient de partout au pays, mais plus spécifiquement de cinq grandes villes canadiennes, Montréal, Ottawa, Toronto, Edmonton et Vancouver.

La phase actuelle de la recherche consiste à mener un sondage en ligne sur l’identité religieuse auprès d’adultes âgés entre 18 et 40 ans de partout au pays, possédant différentes identités religieuses et expériences personnelles. En parallèle avec ce sondage, une partie longitudinale consiste à mener des secondes entrevues auprès de 100 individus ayant participé aux deux premières phases du projet à un intervalle de 5 ou 10 ans suivant leur participation intiale. L'objectif est d'identifier la continuité et les changements affectant l'identité religieuse lorsque les jeunes adultes atteignent un plus haut niveau de maturité dans leurs vies adultes et de comparer ses identités à celles de la population canadienne générale.



Objectifs du projet

 
Phase 1: La diversité religieuse au Canada : 2001


Phase 2: Religion et jeunes immigrants/Recherche sur les jeunes adultes


Phase 3: Étude longitudinale


Publications

  
Veuillez sélectionner les liens ci-dessous afin d'obtenir une liste des publications communiquant les résultats qui découlent des phases de cette étude.
 

Phase 1
Phase 2

Coordonnées

Pour de plus amples renseignements sur ce projet, veuillez communiquer avec Peter Beyer à l'adresse suivante : peter.beyer@uottawa.ca.

Haut de page

Calendrier des événements
Août 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
mai 2016 septembre 2016
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
═══════════════

═══════════════

Atelier: "When Prayers Are Not Enough: Religion, Gender and Family Violence"

Nancy Nason-Clark, membre du Projet religion et diversité, ainsi que Cathy Holtmann, une de nos associées de recherche, organisent un atelier intitulé: "When Prayers Are Not Enough: Religion, Gender and Family Violence.” L'atelier se déroulera les 13 et 14 septembre, 2016 au Muriel McQueen Fergusson Centre for Family Violence Research à l'University of New Brunswick, à Fredericton. les thèmes abordées seront l'intersection entre la religion, le genre et la violence familiale.

Pour plus de renseignements, veuillez cliquer ici.


═══════════════


Centre de ressources et d'observation de l'innovation religieuse (CROIR)

Le Centre de ressources et d'observation de l'innovation religieuse (CROIR) de l'Université Laval offre à la communauté universitaire et à la population de la grande région de Québec des services d'information, de référence et de formation dans le domaine des croyances en général, des groupes religieux et spirituels, et des manifestations d'innovation religieuse dans les grandes religions instituées.

Pour plus de renseignements, veuillez cliquer ici.



═══════════════
═══════════════

Le Projet religion et diversité est sur Twitter et Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Aimez notre page sur Facebook