English| Français

Collaborateurs de recherche



Vous trouverez dans cette section des renseignements relatifs aux individus qui ont travaillé comme boursier postdoctoral pour le Projet religion et diversité. Veuillez lire ce qui suit afin d'en apprendre davantage sur les boursiers et leur cheminement. 



Amélie Barras
Anna Halafoff
Cathy Holtmann
Arlene MacDonald
Julia Martínez-Ariño
David Michels
Jasjit Singh
Lisa Smith



Amélie Barras


Position : Professeure adjointe, Faculty of Liberal Arts & Professional Studies, York University

Organisme de financement: Fonds national suisse de la recherche

Durée du postdoc: janvier 2012 à juin 2014

Titre du projet: Peut-on aller au-delà des accommodements raisonnables? Religion au quotidien: comment les musulmans négocient leur piété à Montréal.

Intérêts et domaine de recherche:

Mes recherches postdoctorales, financées par le Fonds national suisse de la recherche, avec la Chaire de gestion de la diversité culturelle et religieuse à l'Université de Montréal et le Projet Religion et diversité, a été organisée autour de deux volets. Premièrement, j'ai analysé les différents mécanismes de gestion de la religion au Québec. Cette analyse a été complétée par un travail de terrain visant à étudier les limites normatives et la pratique des adaptations raisonnables. Deuxièmement, grâce à des entrevues semi-structurées, j'ai exploré comment les individus de foi musulmane pratiquent leurs croyances et leur religion dans leur vie quotidienne à Montréal. J'ai travaillé sur ce projet avec Lori G. Beaman (Université d'Ottawa) et avec Jennifer A. Selby (Université Memorial) qui ont mené des recherches parallèles à St. John's, à Terre-Neuve. Nous sommes en train de finaliser un manuscrit de livre, dans lequel nous présentons les résultats de cette recherche. Des publications plus courtes sont également à l'étude ou ont été publiées. 

En juin 2016, j'ai reçu une subvention du CRSH (Insight Development) pour lancer un nouveau projet de recherche sur les organisations non-gouvernementales confessionnelles au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies. Dans ce projet, j'examine comment ces organisations façonnent les débats et les normes internationales en matière de droits humains. Je vais travailler sur ce projet pour les deux prochaines années.


Publications: 


Anna Halafoff


 

Position: Conférencière en sociologie, Collaboratrice de recherche, UNESCO Chair in Interreligious and Intercultural Relations - Asia Pacific

Affiliation: Université Deakin, Australie

Département: Arts et éducation

Intérêts et domaine de recherche:

Anna Halafoff est une sociologue de la religion et une conférencière en sociologie à l'Université Deakin. Ses intérêts de recherche comprennent la diversité religieuse, l'enseignement de la religion et des visions du monde, contrer l'extrémisme violent, le bouddhisme et le genre, et le bouddhisme en Australie. Anna est une Collaboratrice de recherche du Projet religion et diversité et de la « Chair of Interreligious and Intercultural Relations – Asia Pacific » de l'UNESCO. Elle a également été nommée une experte mondiale de l'Alliance des civilisations des Nations Unies en relations multi-confessionnelles, en religion et en réconciliation en 2011. Son premier  ouvrage comme auteure à part unique est intitulé The Multifaith Movement: Global Risks and Cosmopolitan Solutions et a été publié par Springer en 2013. Elle co-dirige présentement une série de livres avec Lori G. Beaman et Lene Kühle pour Springer qui est intitulée Boundaries of Religious Freedom: Regulating Religion in Diverse Societies.

Site web



Cathy Holtmann

PositionDirectrice, Muriel McQueen Fergusson Centre for Family Violence Research et professeure agrégée, Département de sociologie, Université du Nouveau-Brunswick

Organisme de financement: New Brunswick Department of Post-Secondary Education, Training and Labour with funds from the New Brunswick - Canada Labour Market Development Agreement.

"On the Move Partnership"(http://www.onthemovepartnership.ca/)

Durée du postdoc: 1 mai 2013 au 30 juin 2014

Intérêts et domaine de recherche:

Lors de ma recherche postdoctorale, j'ai collaboré avec des étudiants diplômés sur plusieurs études provinciales ; j'ai travaillé sur la création d'un site web, avec un développeur web, pouvant héberger des données provinciales (www.nbindicators.ca); et j'ai collaboré sur deux articles fondés sur l'analyse de la relation entre la religion, les salaires et la participation des femmes au marché du travail avec Michael Haan (superviseur).

Titres des projets:

  1. Assessing Immigrant Retention and Economic Establishment in New Brunswick
  2. Moving On: Determinants of Out-Migration from the Maritimes
  3. Local Immigration Partnerships and the Réseaux en immigration francophone: Strategies for Increasing Harmonization and Developing Performance Measurement Tools
  4. Developing Infrastructure to Assess New Brunswick’s Labour Market and Economic Competitiveness
  5. New Brunswick’s Population Dynamics: Insights from Census Data
  6. New Brunswick Indicators Dashboard
  7. Husbands’ Wage Premium/Penalties, Wives’ Labour Force Participation, and Religion

Publications récentes: 

Haut de page


Arlene Macdonald

Arlene Macdonald 

Position : Professeure adjointe, Institute for Medical Humanities, University of Texas Medical Branch

Organisme de financement: MITACS Elevate Strategic Fellowship 

Durée du postdoc: août 2010 à juillet 2011

Titre du projet: Religion at Work: Impressions & experiences of young adults of immigrant background in Canada

Intérêts et domaine de recherche:

Mes recherches postdoctorales ont examiné la diversité religieuse dans les milieux de travail canadiens. Le projet a deux dimensions. À partir d'une base de données de groupes de discussion et d'entrevues menées dans plusieurs villes canadiennes par le Immigrant Young Adult Project dirigé par Peter Beyer, j'ai réalisé une analyse narrative pour expliquer les opinions, les attentes, l'éthique et les expériences des jeunes immigrants adultes entrant dans le marché du travail au Canada. Une conclusion frappante a été la prédilection pour les chrétiens d'origine immigrante de se percevoir comme un groupe défavorisé dans la nouvelle réalité de la diversité religieuse du Canada. L’article «Hijab Envy: the Visible Angst of Immigrant Christians in a Pluralist Canada» (Journal of Contemporary Religion, à paraître) explore leur perception selon laquelle les logiques pluralistes du Canada contemporain laissent les chrétiens «visiblement» désavantagés, incapables de revendiquer une religion discernable et affichable des minorités religieuses qui semblaient habilement incarner et jouer les rôles d'un «théâtre de la différence». 

La deuxième phase de la recherche, toujours en cours, explore la «religion au travail» dans le secteur de la santé grâce à une étude qualitative. Entre 2004 et 2008, la communauté Sikh de Brampton, en Ontario, a travaillé en collaboration avec la William Osler Health System Foundation afin de recueillir des fonds pour la construction de l'Hôpital Brampton Civic et d'assurer des soins culturellement sensibles dans le nouvel hôpital. Leurs efforts ont été publiquement reconnus par la décision de la fondation de l'hôpital de nommer le nouveau centre d'urgence de l'hôpital :  Guru Nanak, fondateur de la religion Sikh. Le nom de Guru Nanak est une représentation très visible de ces efforts, mais on ne sait pas exactement ce qu'il signale - pour l'hôpital, pour la communauté sikh de Brampton, pour le mandat de la santé multiculturelle en Ontario et plus largement pour un gouvernement interrogé par les questions de diversité religieuse dans la sphère publique. Avec l’aide de la bourse Engaged Scholars Studying Congregations Fellowship, je me fonde sur cette recherche pour explorer sur le plan ethnographique la diaspora Sikh et le réseau transnational des individus et des groupes sikhs utilisant leur foi pour influencer la santé de leur communauté

Publications: 

 
Pour de plus amples renseignements ou afin de communiquer avec Arlene, veuillez cliquez ici

 


Julia Martínez-Ariño

 


Position: Chercheuse postdoctorale, Max Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity (Göttingen, Allemagne)

Organisme de financement: Max Planck Society (Allemagne)

Durée du postdoc: 8 mois

Titre du projet: La religion et l'édcuation dans les écoles secondaires catholiques privées au Québec. 

Intérêts et domaine de recherche:

La recherche que j’ai menée en tant que chercheure postdoctorante du projet Religion et diversité à la Chaire en gestion de la diversité culturelle et religieuse (Université de Montréal) traite de la relation complexe entre la religion et l'éducation dans le contexte des écoles secondaires catholiques privées au Québec. A partir d'une enquête empirique qualitative réalisée dans trois de ces institutions, le projet a comme objectifs :

Les résultats du projet, publié dans un article en 2016 , montrent que les écoles catholiques secondaires du Québec sont passées par des trajectoires de sécularisation divergentes et répondent à la laïcité de l' Etat à partir de différentes postures.Alors que les institutions francophones sont passées par un processus plus marqué de sécularisation interne, les institutions anglophones gardent leur identité religieuse dans une position plus centrale, car celle-ci joue également un rôle de « défense culturelle » pour reprendre l'expression de Bruce (2008). Cette situation résulte de la position minoritaire des catholiques anglophones du Québec, au moins de trois façons différentes. D'abord, ils sont anglophones au sein de la majorité francophone au Québec. Deuxièmement, ils sont religieux dans le contexte hautement sécularisé du Québec. Et, troisièmement, ils sont catholiques au sein de la majorité protestante anglophone au Canada. Par ailleurs, les résultats montrent également que les institutions de notre recherche répondent différemment à la diversification religieuse de leurs élèves et du personnel en fonction de la place et du rôle accordé à la religion dans chacune des deux écoles.

Depuis que j'ai quitté le projet Religion et diversité, je continue mes recherches sur la gouvernance de la diversité religieuse. Entre Septembre 2014 et Février 2017, j'ai été chercheure au Max Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity. Pendant cette période, j'ai fait partie d'une équipe interdisciplinaire de chercheurs sur un projet portant sur les réponses des villes à la diversification des populations urbaines. Le projet CityDiv ("Les villes et le défi de la diversité: une étude en Allemagne et en France") consistait en un sondage auprès des acteurs urbains dans les vingt plus grandes villes en France et en Allemagne. Dans le cadre de ce grand projet, j'ai mené mes propres recherches sur la gouvernance locale de la diversité religieuse dans les villes françaises. En particulier, je regardais la manière dont une variété d'acteurs urbains négociaient et réglementaient les expressions publiques de la religion dans l'espace de la ville.

En Mars 2017, j'ai été nommée professeure adjoint de sociologie des religions au Département d'études comparée des religions à l'Université de Groningen (Pays-Bas), où je vais continuer ma recherche sur la gouvernance locale de la diversité religieuse en Europe. 

Publications: 

Site web 1, Site web 2


David Michels


Position: Bibliothécaire juridique

Affiliation: Schulich School of Law, Université Dalhousie

Intérêts et domaine de recherche:

David H. Michels est bibliothécaire juridique et responsable des services publics à la bibliothèque de droit Sir James Dunn. Ses intérêts de recherche portent sur la recherche d'information dans des contextes religieux, la maîtrise de l'information, la religion et les nouveaux médias, et la religion et la loi dans la sphère publique. Sa recherche doctorale fut une exploration ethnographique de la recherche d'information effectuée par les chefs des églises en transition de la Nouvelle-Écosse alors qu'ils cherchaient la future orientation de leurs églises. David travaille avec Christopher Helland, membre du Projet religion et diversité, sur deux projets: « Religion in the News Media: An International Comparison » et « Publishing the Pope: Canadian News Media Reporting of the 2013 Papal Conclave ».

Publications: 

 


Jasjit Singh

Position: Chercheur postdoctoral 

Affiliation: University of Leeds

Département: Religious and Cultural Transmission

Titre du projet: Examining Sikh « radicalisation » in Britain


Intérêts et domaine de recherche:

Jasjit Singh est un chercheur postdoctoral en transmission religieuse et culturelle, à l’Université de Leeds, et est un expert reconnu pour son expertise en ce qui a trait aux Sikhs résidants en Grande-Bretagne. Sa recherche examine l’identité religieuse, ainsi que le processus de transmission culturelle parmi les groupes sud-asiatiques britanniques, avec un intérêt particulier pour les Sikhs britanniques. Ses intérêts de recherche incluent les jeunes et la religion, la religion et les médias, l’identité religieuse et la religion au sein de la diaspora Sikh.

Singh a un bilan récent de nombreuses publications, telles la rédaction d’articles pour des journaux avec comité de lecture, ainsi que des livres édités. Il présente régulièrement ses œuvres dans des contextes académiques et non-académiques; ce qui inclut des conférences nationales et internationales, des conférences publiques, et dans les médias (internationaux et Sikhs). Singh est un boursier au Faiths & Civil Society Unit at Goldsmiths University of London, et est membre de plusieurs réseaux académiques, tels “Sikhs in Europe”, “Religious Literacy Leadership in Higher Education”, ainsi que le Projet religion et diversité au Canada.

Organisme de financement: ESRC (CREST)

Durée du postdoc: 6 mois


Publications:



Lisa Smith



Position: Membre de la faculté, Sociologie

Affiliation: Collège Douglas

Faculté: Sciences humaines et sociales

Intérêts et domaine de recherche:

Lisa Smith est une sociologue et professeure au Collège Douglas qui s'intéresse à la religion, la santé et la construction sociale de l'enfance et de la jeunesse. Sa bourse postdoctorale, qui a comporté une anlyse du discours de la Charte des valeurs, a été financée par la Chaire de recherche du Canada en étude de la religion dans le contexte multiculturel canadien de Lori G. Beaman et a été soutenu par le Projet religion et diversité.  

Haut de page

Calendrier des événements
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
octobre 2016  
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
═══════════════


Liste d'envois électroniques du Projet religion et diversité

Nous vous invitons à rester au courant des évènements organisés par le Projet religion et diversité en vous joignant à notre liste d'envois électroniques. Envoyez-nous un courriel à info@religionanddiversity.ca afin de vous inscrire.

═══════════════


Berkley Center for Religion, Peace, and World Affairs

Le Berkley Center at Georgetown University a été créé au sein du bureau de John J. DeGioia, Président de Georgetown, en mars 2006. Le centre a été conçu afin de miser sur les forces de Georgetown: l'excellence académique; son emplacement à Washington, DC; sa portée internationale et sa tradition catholique et jésuite d'ouverture aux autres religions et au vaste monde séculier. Le généreux soutien de William R. Berkley, un membre du conseil d'administration de l'université, a permis la croissance rapide du centre.

Pour plus de renseignements, veuillez cliquer ici.


═══════════════
═══════════════

Le Projet religion et diversité est sur Twitter et Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Aimez notre page sur Facebook