English| Français

Réussites et succès vécus par nos boursiers postdoctoraux






Le Projet religion et diversité est heureux d'avoir et d'avoir eu autant boursiers postdoctoraux talentueux impliqués dans son programme. 



Al-Dabbagh, Harith Macdonald, Arlene
Al-Fartousi, May Martínez-Ariño, Julia
Barras, Amélie Nabti, Mehdi
Behiery, Valerie Pasche, Florence
Dejean, Frédéric Smith, Lisa
Francis, Matthew Teinturier, Sara
Grigore, Monica Vergani, Matteo
Hoverd, William





Vous êtes intéressé à lire certaines des publications de nos chercheurs postdoctoraux? Si oui, cliquez ici pour notre coin de lecture.





Al-Dabbagh, Harith (2010-2012)

Superviseur: Jean-François Gaudreault-Desbiens


Où est-il maintenant?

Harith Al-Dabbagh est spécialiste en droit privé comparé et en droit international privé. Comparatiste et civiliste de formation, ses travaux les plus récents portent sur l'étude des phénomènes liés au pluralisme juridique, notamment sur l'interaction entre les normes religieuses et séculières. Sur ce terrain, M. Al-Dabbagh est l'auteur de nombreux textes publiés tant en arabe qu'en français.

Harith a reçu une partie de sa formation juridique en Irak (LL. B. 1996, LL. M. 1998) avant de poursuivre ses études supérieures en France (DEA 2003, doctorat 2009) et au Canada (postdoctorat 2010-2013). Il a précédemment été professeur-assistant à la Faculté de droit de Mossoul puis enseignant-chercheur contractuel à l'Université de Saint-Étienne (France). Avant d'intégrer le corps professoral, M. Al-Dabbagh a mené un projet postdoctoral au sein du CRDP portant sur la réception des institutions familiales musulmanes au Canada et en France. Il a également enseigné à titre de chargé de cours à la Faculté de droit de l'Université de Montréal. 

http://droit.umontreal.ca/faculte/lequipe/corps-professoral/fiche/liste_utilisateurs/view/utilisateur/harith-al-dabbagh-101/

Publications:



Al-Fartousi, May (2014-2016)

Superviseure: Lori Beaman


Où est-elle maintenant?

Après avoir terminé sa recherche postdoctorale, May a co-fondé l’organisme à but non lucratif Centre de recherche sur le soutien social et le leadership (No d'enregistrement 1954503) qui travaillera en partie pour sensibiliser et réduire la stigmatisation associée à la discrimination vécue par des femmes musulmanes (y compris des individus dans les 10 sites du centre communautaire qu'elle a visités pendant sa recherche postdoctorale). Parmi les futurs projets possibles de cette organisation figurent la mise en œuvre d'un programme de formation spécialisé pour les agents communautaires et la création d'un réseau confidentiel de soutien par les pairs par le biais d'ateliers éducatifs adaptés aux besoins et à la démographie de chaque communauté.
<o:p></o:p>

Elle a été invitée à diriger un atelier au «White Privilege Symposium» (une conférence américaine) dans laquelle elle a incorporé certains des résultats posdoctoraux sur les expériences des femmes musulmanes canadiennes en milieu de travail, ainsi que des extraits du document qu'elle a présenté à " Réintroduire le Groupe de discussion sur les questions musulmanes " à St. John's (T.-N.-L.). Elle a également été engagée dans diverses activités de service au sein et au-delà de mon université. Plus précisément, elle a réalisé plus de 20 présentations à des jeunes musulmans chiites dans les régions de Montréal, de Hamilton et de Niagara. En effet, le financement du CRSH et le soutien qu'elle a reçu du Projet Religion et diversité lui a permis de participer à des conférences et ateliers canadiens et de terminer avec succès sa recherche postdoctorale.

Publications:



Barras, Amélie (2014-2016)

SuperviseureSolange Lefebvre


Où est-elle maintenant?

Amélie Barras est Professeure adjointe dans la faculté des sciences sociales à l’Université York. Ses intérêts de recherche principaux sont liés aux rapports entre la politique, la religion et le droit dans le Canada et ailleurs. Elle est également membre des programmes d’études supérieures socio-juridique, ainsi que celui en études des femmes. Elle a récemment publié son premier livre, dans lequel elle documente le travail des activistes qui luttent contre l’interdiction du port des voiles en France et en Turquie (Refashioning Secularisms in France and Turkey. The case of the headscarf ban. Routledge, 2014). Elle continue sa recherche sur le sécularisme français, le droit et l’Islam, et termine un projet collaborative qui avait débuté pendant son postdoctorat ayant trait avec l’Islam au Canada, et ce, avec Jennifer Selby (Memorial University) et Lori Beaman (Université d’Ottawa). Elles terminent présentement la redaction d’un manuscript qui explore les façons dont les Musulmans négocient la religion dans la vie de tous les jours au Canada. Finalement, elle envisage de débuter un nouveau projet subventionné par des fonds d’innovation du CRSH, qui explorera le travail des activistes religieux  dans le Haut-Commissariat des Droits de l’Homme, au Nations-Unies à Genève. Elle vise à documenter les façons dont ces activistes contribuent aux discussions dans ce contexte, et àdécouvrir si ces derniers ont un effet sur la mise sur pied des nouveaux droits internationaux.

Publications:



Behiery, Valerie (2011-2013)

Superviseure: Valérie Amiraux


Où est-elle maintenant?

Valerie’s postdoctoral research focused on the representations of the “Burqa” in Canadian daily newspapers post-9/11. She was a postdoctoral fellow with the Centre d'études ethniques des universités montréalaises (CEETUM), at the Université de Montréal from 2010-2013.

Publications:



Dejean, Frédéric (2010-2012)

Superviseure: Valérie Amiraux


Où est-il maintenant?

Frédéric Dejean est titulaire d’un doctorat en études urbaines (INRS-UCS de Montréal et Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense). Il a poursuivi dans le domaine universitaire par trois années de recherche postdoctorale à l’Université de Montréal en sociologie (Chaire de recherche du Canada en étude du pluralisme religieux), en éthique (bourse postdoctorale du  Centre de recherche en éthique) et en urbanisme (bourse postdoctorale du Fonds de recherche société et culture du Québec). Cette expérience lui a permis d’approfondir son expertise sur le thème de la diversité culturelle dans le contexte québécois contemporain.

C’est en juin 2014 qu’il a rejoint l’Institut de recherche sur l’intégration professionnelle des immigrants (IRIPI). Il y développe, conçoit et poursuit des projets de recherche appliquée et de recherche-action dans le domaine de l’intégration sociale et professionnelle des travailleurs immigrants.

Son expertise dans les champs de la sociologie des religions en contexte de diversité et de l’interculturalisme le conduit à s’impliquer dans des recherches appliquées au sein du Collège de Maisonneuve.

http://iripi.ca/fr/a-propos/equipe/frederic-dejean/

Publications:



Francis, Matthew (2012-2015)

Superviseure: Kim Knott


Où est-il maintenant?

Matthew Francis est un des associés de recherché principaux à l’Université Lancaster. Il est le Directeur des communications du Centre for Research and Evidence on Security Threats (CREST). En plus de gérer les liens entre le Centre, les medias et tous les autres partis prenants, Matthew se charge également de la traduction de la recherche effectuée par le Centre. De ce fait, il doit s’assurer que le contenu et que le style des publications de recherche sont intelligible pour les utilisateurs non-académiques. Il travaille principalement dans le département de psychologie, mais a reçu une formation en histoire et en sociologie de la religion. Sa recherche se centre surtout sur le rôle non-négociable de la religion et des croyances non-religieuses dans la justification des comportements violents.

Il est le fondateur et l’éditeur du site web RadicalisationResearch.org, qui vit le jour à l’aide des fonds provenant du AHRC, du ESRC et de CREST. Ce site web donne de l’information relative à la radicalisation, l’extrémisme et au fondamentalisme aux personnes travaillant en politique, dans le domaine des médias ou en éducation.

Publications:



Grigore, Monica (2015-2016)

Superviseure: Lori Beaman


Où est-elle maintenant?

Monica Grigore est actuellement chercheuse postdoctorale au Département des études classiques et religieuses de l'Université d'Ottawa. Elle étudie la réglementation locale de la religion. Son projet vise à explorer comment la transformation de l'espace (religieux et laïque) se produit dans la vie quotidienne et comment la frontière entre «religieux» et «séculier» est «construite, négociée, transgressée et contrôlée» (Knott, 2015: 217) par des gens (administrateurs et résidents) de la région métropolitaine de Montréal. Considérant que la transformation de l'espace n'est pas unidirectionnelle mais bidirectionnelle, elle utilise quatre études de cas comme points de référence principaux: 1) partage de l'espace religieux; 2) l’espace religieux à l'espace séculier; 3) l‘utilisation commerciale à l'espace sacré; Et 4) Espaces oubliés et problématiques. À ce jour, elle a réalisé 41 entrevues semi-structurées, l'observation des participants et la recherche dans les archives. Cependant, plus de données seront rassemblées, car le travail de terrain est toujours en cours.

Elle a présenté la communication « Lieux de culte oubliés et problématiques. La religion vivante et la réglementation locale de la religion à Saint-Lambert (Québec) ». Lors de la 78e réunion annuelle de l'Association pour la sociologie de la religion (ASR), "Exploring Diversity: Varieties of Religion and Non-Religion", le 19-21 août 2016, à Seattle, WA. Elle a aussi partagé « La réglementation locale de la religion » à l'occasion de la réunion annuelle du Projet religion et la diversité, le 5-6 mai 2016, à Montréal.

Publications:



Hoverd, William (2011-2012)

Superviseure: Lori Beaman


Où est-il maintenant?

William Hoverd est chargé de cours au Centre d'études sur la défense et la sécurité du Collège des sciences humaines et sciences sociales de l'Université Massey. William est le coordonnateur du Programme de stages du CDSS qui place les étudiants de Massey dans des projets de recherche pour des organismes gouvernementaux. Il enseigne également au Collège de de la défense de la Nouvelle-Zélande.

http://www.massey.ac.nz/massey/expertise/profile.cfm?stref=429102

Publications:



Macdonald, Arlene (2010-2011)

Superviseure: Lori Beaman


Où est-elle maintenant?

Arlene Macdonald est professeure adjointe à l'Institut des sciences médicales de l'Université du Texas. Ses intérêts de recherche et d'enseignement sont situés à l'intersection de la religion, de la médecine et des médias en Amérique du Nord. Ses recherches questionnent la place de la religion dans le domaine médical et dans la sphère publique plus largement. La vie spirituelle des patients, les réponses religieuses aux technologies médicales, l'emploi du discours moral dans la promotion de la santé et l'adaptation de la diversité religieuse dans les soins de santé sont également des domaines de spécialisation.

Elle est chercheuse associée du projet Religion et diversité.



Martínez-Ariño, Julia (2013-14) 

Superviseure: Solange Lefebvre


Où est-elle maintenant?

Julia Martínez-Ariño est chercheuse postdoctorale à l'Institut Max Planck pour l'étude de la diversité religieuse et ethnique (Göttingen, Allemagne[S1] ).

Julia est également chercheuse associée du Projet Religion et Diversité et du groupe de recherche ISOR dirigé par Mar Griera, à l'Université Autonome de Barcelone. Elle est actuellement membre du réseau de recherche "Religion and Public Institutions" et la représentante espagnole au projet EUREL à l'Université de Strasbourg. Ses intérêts de recherche incluent le judaïsme et les communautés juives contemporaines, les processus de déconfessionnalisation et de démonopolisation de l'État et la gouvernance (y compris les accommodements raisonnables) de la diversité religieuse dans les institutions publiques telles que les hôpitaux, les prisons, les écoles et dans les villes.

Publications:



Nabti, Mehdi (2011-2013)

Superviseure: Patrice Brodeur


Où est-il maintenant?

Mehdi Nabti est un chercheur postdoctoral CRSH (2011-2013) et est chargé de cours à l’Université de Montréal, il publie régulièrement des albums et des écrits académiques. Mehdi est en outre co-fondateur, formateur pour adultes et artiste de l'organisme montréalais Eurêka ! Art et dialogue interculturel.

Publications:



Pasche, Florence (2012-)

Superviseure: Pamela Klassen


Où est-elle maintenant?

Florence Pasche est une collaboratrice scientifique postdoctorale à l’Université de Fribourg en Suisse. Elle a également enseigné des cours à l’Université de Fribourg et l’Université de Toronto. Florence Pasche est chercheuse postdoctorale à l'Université de Fribourg en Suisse. Elle a également enseigné des cours à l'Université ainsi qu'à l'Université de Toronto.

http://fpg.bio/teaching/

http://www.unifr.ch/sr/fr/equipe/collaborateurs/florence-pasche-guignard

 Publications:



Smith, Lisa (2014)

Superviseure: Lori Beaman


Où est-elle maintenant?

Lisa Smith est sociologue et au Collège Douglas. Ses thèmes de recherches portent sur la religion, la santé, et la construction sociale de l’enfance et de la jeunesse. Le post-doctorat de Lisa, qui lui a permis de réaliser une analyse de discours sur la Charte des Valeurs, a été financé par la Chaire de recherche du Canada en diversité religieuse et changement social, dont est titulaire Lori Beaman, et soutenu par le Projet Religion et Diversité.



Teinturier, Sara (2015-2016)

Superviseure: Solange Lefebvre


Où est-elle maintenant?

Sara Teinturier est titulaire d’un doctorat (Université de Rennes 1) récompensé par le prix de thèse de l’Association française de sciences sociales des religions (AFSR). Elle continue ses recherches socio-historiques sur les reconfigurations du religieux dans les sociétés contemporaines. Elle a été post-doctorante au Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL, EPHE-CNRS, Paris). Depuis l’été 2015, elle est post-doctorante à la Chaire en gestion de la diversité culturelle et religieuse (Université de Montréal), où elle poursuit en lien avec le projet Religion et Diversité une étude sur religion et éducation au Canada. Dans ce cadre, elle a présenté plusieurs communications et prépare plusieurs articles.

http://sarateinturier.caregesile.eu/presentation/

Publications:



Vergani, Matteo (2013-2015)

Superviseur: Gary Bouma


Où est-il maintenant?

Matteo Vergani est chercheur associé à la Faculté des arts et de l'éducation de l'Université Deakin. Il a un doctorat en sociologie (2011, Université catholique de Milan) et il est doctorant pour une deuxième fois en science politique à l'Université Monash (2016).

Il a étudié l'extrémisme (en particulier ce phénomène « en ligne »), la cohésion sociale et les questions adjacentes en Australie et en Europe à l'aide de méthodes quantitatives et qualitatives. Il a enseigné la sociologie et les sciences politiques axés sur la sécurité, les mouvements sociaux et la violence politique.

Il contribue régulièrement au programme de radio italien de la SBS, fournissant des commentaires et des analyses politiques hebdomadaires.

Il fait des recherches sur le terrain et du bénévolat dans des programmes sociaux en Amérique latine (Brésil et Nicaragua), au Moyen-Orient (Palestine) et en Asie centrale (Afghanistan, Ouzbékistan).

Publications:



Calendrier des événements
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
octobre 2016  
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
═══════════════


Religion and Diversity Project Electronic Mailing List

We invite you to stay informed about the events organised by the Religion and Diversity Project by joining our electronic mailing list. Please send us an email at info@religionanddiversity.ca to register.

═══════════════
═══════════════

Team Members' Publications

Numerous publications including books, edited volumes, journal articles, and reports have been written or edited by our Religion and Diversity Project team members. Please visit our recently updated “Team Members' Publications” page to obtain a detailed list of these publications and their bibliographic references. 

═══════════════

The Religion and Diversity Project on Twitter and Facebook

Follow us on Twitter

Like us on Facebook

═══════════════


Berkley Center for Religion, Peace, and World Affairs

Le Berkley Center at Georgetown University a été créé au sein du bureau de John J. DeGioia, Président de Georgetown, en mars 2006. Le centre a été conçu afin de miser sur les forces de Georgetown: l'excellence académique; son emplacement à Washington, DC; sa portée internationale et sa tradition catholique et jésuite d'ouverture aux autres religions et au vaste monde séculier. Le généreux soutien de William R. Berkley, un membre du conseil d'administration de l'université, a permis la croissance rapide du centre.

Pour plus de renseignements, veuillez cliquer ici.